Développer votre Intelligence Emotionnelle par le corps et l’esprit
29 janvier 2019

Shiatsu et Sport de haut niveau

JO2024 Performance sportive nouvelle approche

Le sport de haut niveau se caractérise par une recherche permanente de la performance. Les investissements en recherche et développement y sont importants pour que la performance soit au rendez-vous.

Celle-ci est analysée méthodiquement et scientifiquement (performances physiologiques, suivi statistiques des résultats, suivi médical, suivi psychologique, etc.) permettant aux entraîneurs d’ajuster leur entraînement à chaque athlète.

L’approche occidentale du corps et de la performance a développé tous les moyens à sa disposition pour optimiser la performance des sportifs: utilisation de nouvelles molécules, transfusion sanguine, exploitation maximale de la physiologie de l’effort, amélioration de la diététique, préparation mentale, etc.

La recherche du « dixième de seconde » en moins interroge tout champion ainsi que son staff sur la méthode à suivre. Faut-il user de substances chimiques nouvelles? Augmenter sa charge de travail ? Modifier son état psychologique ? ou encore travailler son geste avec une danseuse étoile [1] ? Tout peut être envisagé tant les enjeux sont de taille.

L’approche orientale du corps et de la performance sous-tend que l’optimisation des facultés du corps et de l’esprit est induite par une circulation harmonieuse de l’énergie (Prâna, Ki ou Qi, selon le pays oriental). Le Ki, terme japonais ici que nous retenons, se traduit par Puissance Vitale ou Force de Vie, notion non transposable dans l’approche occidentale du corps humain. Des études scientifiques récentes montrent la présence de réponses électriques sur des lignes appelées « méridiens » (décrits en médecine chinoise) suite à des acupressions (pressions des doigts).

Là est le propos de cet article : Amener une approche nouvelle et de nouveaux outils pour l’amélioration de la performance sportive.

Le Shiatsu, technique manuelle de pression sur le corps, est un de ces outils. Il permet à chaque individu sportif en recherche de performance d’optimiser la circulation de son énergie, et par conséquent d’optimiser le fonctionnement de toutes ses capacités physiologiques. Le corps et l’esprit sont alors totalement disponibles pour l’entraînement, la mise en confiance et la compétition. Un corps léger, un esprit vif et précis, et des gestes et mouvements fluides et concis pour un résultat évident, optimal et performant.

Chaque individu est unique, chaque séance est adaptée au besoin du jour. Après une évaluation précise, un bon praticien de Shiatsu (FFST, SPS ou Iokai) sait adapter la séance au besoin de l’individu, et c’est là que réside l’intérêt du Shiatsu : cibler le besoin spécifique de chaque individu.

Ici, plus de détails sur les techniques et les bienfaits du Shiatsu.

Le Shiatsu est par conséquent préconisé en phase d’entraînement, en phase de pré-compétition et en phase de récupération. Il permet d’accélérer les processus de récupération (post-traumatiques, post-entraînement ou post-compétition), d’améliorer les sensations du corps, de prévenir les blessures et de retrouver l’allant et le plaisir du geste et de la technique. Cela rejoint les connaissances en biomécanique où la recherche d’amplitude du geste et le relâchement amènent à des résultats de performance optimisés.

Ici l’étude Performance et Shiatsu réalisée en 2017 avec des danseurs professionnels.

Les J.O 2024 de Paris se présente comme une étape clé pour le sport français qui vise, en tant qu’organisateur, un très bon classement dans le concert des nations olympiques. En mobilisant toutes les compétences, même les plus éloignées du champ traditionnel (dont le Shiatsu) et en les faisant évaluer par les instituts de recherche dédiés, il est fort à parier que ces approches nouvelles seront pertinentes et incontournables dans le futur. Le compte à rebours est lancé !   

L’association Prévention & Performance et Shiatsu Performance au service de la performance des sportifs

Auteur associé: Teje Méchri, Président de l’association Prévention & Performance [2]


[1] Cas d’un athlète français de 100 mètres ayant eu recours à une danseuse étoile pour préparer les championnats du monde 2014

[2] Objet: Faire le lien entre prévention de la santé, bien-être et performance personnelle et professionnelle 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.